FORMATIONS 
 INITIALES ET CONTINUES 

7 univers de travail du domaine de l’environnement 

Quel chemin voulez-vous prendre ?

Le choix d’une profession dans le domaine de l’environnement doit avant tout être précédé d’une réflexion sur ses intérêts et préférences propres :

quelles activités m’attirent tout particulièrement ? Les métiers de la nature comme Paysagiste CFC, Agriculteur-trice CFC ou Assistant en médecine vétérinaire CFC ? Ou les sciences naturelles ? Les métiers techniques ou l’ingénierie ? L’urbanisme ? Le secteur de la vente, de la gestion durables ?
Un aperçu des domaines d’activités du secteur de l’environnement montre la diversité de l’offre professionnelle. Les métiers de l’environnement se subdivisent en 7 domaines d’activités :

Protection de la nature et du paysage
La promotion de la biodiversité en général et dans l’agriculture et la sylviculture en particulier, la création de parcs naturels et régionaux, la revitalisation des cours d’eau, la conception de surfaces vertes attrayantes en milieu urbain et la prise en compte de l’aménagement du territoire ouvrent aux spécialistes de la protection de la nature et du paysage des perspectives professionnelles auprès des autorités, des bureaux de l’environnement, des organisations non gouvernementales, des hautes écoles, des parcs naturels, des centres de protection de la nature, ainsi qu’auprès des bureaux d’ingénieurs et d’aménagement du territoire et des entreprises paysagistes.

Approvisionnement en eau et traitement des eaux usées
La revitalisation des cours d’eau, le développement urbain, la fluctuation des quantités d’eau disponible et les goulets d’approvisionnement en eau potable dus au changement climatique, les micropolluants et la mainmise de l’industrie et de l’agriculture sur les réserves d’eau sont autant de facteurs qui rendent cette branche variée et innovante. Les spécialistes de l’eau sont appelés dans les installations techniques d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées à mettre l’accent sur la mise en place d’infrastructures durables et respectueuses des ressources en eau. Le personnel qualifié dans ces professions est très demandé.

Efficience énergétique et énergies renouvelables
Celui qui souhaite se spécialiser dans l’efficience énergétique et les énergies renouvelables n’a jamais eu d’aussi belles perspectives de carrière qu’aujourd’hui. La sortie du nucléaire et la protection de l’environnement ont en effet renforcé la demande de spécialistes dans ces domaines. Le conseil en énergie, la planification et l’élaboration de projets, l’installation et le montage d’équipements fonctionnant à l’énergie solaire, hydraulique ou au bois, au biogaz et à partir de la chaleur environnante sont autant d’occasions d’exercer sa profession.

Economie durable
L’économie durable englobe les domaines de la finance durable et de la gestion durable des entreprises. L’appel de la durabilité a également touché le secteur financier suisse. La demande de placements durables est en hausse : en 2017, le volume global a atteint le chiffre impressionnant de 82%. Les spécialistes de la finance durable évaluent la compatibilité sociale et environnementale de diverses entreprises et titres. Ils et elles conseillent les investisseur-euse-s sur les placements à choisir pour éviter des conséquences négatives sur l’environnement et l’humain. Ils et elles travaillent dans le secteur des banques, des assurances et des bureaux de conseil. L’appel de la durabilité a également touché le secteur financier suisse. La demande de placements durables est en hausse : en 2017, le volume global a atteint le chiffre impressionnant de 82%. Les spécialistes de la finance durable évaluent la compatibilité sociale et environnementale de diverses entreprises et titres. Ils et elles conseillent les investisseur-euse-s sur les placements à choisir pour éviter des conséquences négatives sur l’environnement et l’humain. Ils et elles travaillent dans le secteur des banques, des assurances et des bureaux de conseil.

Construction durable
Des conseiller-ère-s énergétiques, des architectes, des expert-e-s en matériaux, des maître-sse-s d’ouvrage et d’autres encore travaillent à rendre les bâtiments plus respectueux de l’environnement et du climat. La construction, l'exploitation et le démantèlement de bâtiments entraînent des émissions massives de CO2. En Suisse, près de 50 % de la consommation d'énergie primaire est utilisée pour les bâtiments. La transformation et la construction de nouveaux bâtiments favorisant leur efficacité énergétique contribuent donc de manière importante à protéger le climat, à travers une meilleure isolation des bâtiments, l’installation de panneaux solaires et l’utilisation de matériaux de construction locaux et durables tels que l’argile par exemple.

Recyclage et gestion des déchets
Une conception écologique des produits, de meilleures possibilités de réparation et de recyclage des matériaux, une biodégradabilité et de nouvelles technologies de triage sont les éléments annonciateurs de l’économie du recyclage. Se fondant sur des technologies modernes et des solutions innovantes, le personnel qualifié travaillant dans ce champ professionnel réinventera la gestion des déchets et orientera cette branche vers un recyclage de haute qualité. Les perspectives professionnelles dans ce domaine sont excellentes et la branche connaît une croissance supérieure au reste de l’économie.

 follow us

Les dernières nouvelles du secteur de l'environnement directement dans votre boîte aux lettres électronique – avec le bulletin d'information de l’Ortra Environnement
 ©2020 Ortra Environnement