FORMATIONS 
 INITIALES ET CONTI
NUES  

Les visages dans les coulisses des professions

" Nous avons tous une part de responsabilité individuelle dans le domaine de l'environnement. " 

Aline Wuillemin vient de Genève. Elle a fait la formation d'ingénieur en Gestion de la Nature à HEPIA. Aline a deux emplois très différents: Elle est Cheffe de projekt à l'Atelier Nature et Paysage et Correspondante régionale au Centre de coordination ouest pour l'étude et la protection des chauves-souris, Suisse.

OdAUmweltPhoto-10.jpg

Aline Wuillemin en conversation avec ecoprofessions.ch (Photo: OrTra Environnement / Neoviso)

 

Aline, pourquoi as-tu choisi cette formation ?

Au début, je voulais étudier la biologie, parce que je n'avais pas forcément réfléchi beaucoup plus loin que l'Université. Finalement, j'ai choisi Gestion de la nature à HEPIA parce que j'avais vraiment envie d'avoir quelque chose d'appliqué. Je n'avais pas envie de parler de cellule et de microbiologie. Je voulais vraiment être à l'extérieur, dans la nature, et faire des choses concrètes ! C'est pour cela que cette formation m'a attirée ! Cet aspect concret d'être à l'extérieur, de parler de nature pure, avec tout le côté techniques d'ingénierie, je trouvais cela complémentaire et intéressant.

Avec cette formation, as-tu pu atteindre tes objectifs, les buts que tu t'étais fixé, ce que tu visais ?

Oui, clairement ! J'arrive aujourd'hui à avoir deux postes qui correspondent tout-à-fait à ce que je m'étais imaginé il y a 6-7 ans en me disant "j'aimerais faire ça dans la vie". Maintenant, grâce à la formation et à mon implication au niveau associatif, c'est possible !

Donne-nous une citation qui te parle

Robert Hainard, un artiste naturaliste genevois dont j'admire beaucoup le travail, a dit un jour : Chacun va à sa tâche, responsable d'une part du monde.

Je trouve cette citation belle parce qu'elle met vraiment en lumière le fait que nous avons tous une part de responsabilité individuelle dans le domaine de l'environnement, puisque c'est le sujet ici, mais plus largement dans l'évolution de notre société. Le fait d'avoir des compétences, d'être formé dans ce domaine, nous donne une légitimité supplémentaire. Une responsabilité aussi. A mon sens, c'est vraiment quelque chose d'essentiel, car nous avons tous une part à jouer.